Sommet de la Cédéao sur le Mali, demande de soutien

samedi 19 janvier 2013 17h32
 

par Joe Bavier

ABIDJAN (Reuters) - Un sommet de la Cédéao sur le déploiement d'une force ouest-africaine au Mali, pour en chasser les groupes armés islamistes, s'est tenu samedi à Abidjan, en Côte d'Ivoire, en présence du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Ce dernier souhaite accélérer le processus afin de permettre aux soldats africains de prendre le plus rapidement possible la relève des troupes françaises sur le terrain.

Le chef de la diplomatie française a lancé un appel pour que la communauté internationale fournisse un appui logistique et financier à cette mission africaine.

"Nous devons, aussi vite que possible, fournir les moyens logistiques et financiers requis par l'armée malienne et la mission africaine", a dit Laurent Fabius.

Il a engagé les pays donateurs à présenter leurs propositions lors d'une conférence internationale prévue le 29 janvier en Ethiopie.

La France mène depuis huit jours des frappes aériennes au Mali et a déployé mercredi des troupes au sol pour contrer l'avancée des groupes islamistes venus du Nord.

Elle s'est engagée à rester le temps nécessaire mais espère pouvoir passer assez vite le relais à la force de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), la Misma, dont les premiers renforts sont arrivés jeudi à Bamako.

Selon le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, 2.000 militaires français étaient présents samedi sur le terrain et le chiffre de 2.500, initialement prévu, sera peut-être dépassé.   Suite...

 
Un sommet de la Cédéao sur le déploiement d'une force ouest-africaine au Mali se tenait samedi en Côte d'Ivoire en présence du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, qui souhaite accélérer le processus. /Photo prise le 19 janvier 2013/REUTERS/Thierry Gouegnon