La localité stratégique malienne de Konna reprise

vendredi 18 janvier 2013 21h16
 

par Bate Felix et Tiemoko Diallo

BAMAKO/MARKALA, Mali (Reuters) - Les forces françaises et maliennes ont repris le contrôle de la ville de Konna, verrou stratégique dans le centre du Mali, et cherchent à reprendre Diabali, alors que les premiers renforts de la force ouest-africaine continuent d'arriver à Bamako.

La prise de Konna le 10 janvier par les islamistes avait été l'élément déclencheur de l'intervention de la France le lendemain avec l'objectif affiché d'éviter l'effondrement du pays et d'aider le gouvernement malien à reconquérir le Nord, occupé par des djihadistes liés à Al Qaïda.

Par ailleurs, le maire de Diabali, également dans le centre du pays, a déclaré que les gouvernementaux avaient repris le contrôle de la localité, mais l'information reste à confirmer. Diabali, à 360 km au nord-est de Bamako, a été conquise le 14 janvier par les islamistes.

De source militaire malienne, on rapporte que que les islamistes ont fui la ville habillés en civil, tôt vendredi matin. "Ils ont abandonné leurs armes et leurs munitions", dit-on en précisant toutefois que les militaires maliens ne sont pas encore entrés dans Diabali.

Le maire de la ville, Oumar Diakité, joint par téléphone, a pour sa part indiqué que des soldats présents en ville effectuaient "des opérations de ratissage" après une frappe aérienne des forces françaises.

Un officier de l'armée malienne à Markala, non loin de là, a lui aussi dit que les troupes au sol étaient à Diabali mais n'a pas confirmé que la ville avait été reprise.

Selon le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées françaises, "aucune action n'a été conduite dans ce secteur". Il a précisé que les islamistes s'étaient "imbriqués avec la population pour limiter les frappes aériennes".

PROGRESSION RALENTIE   Suite...

 
Soldats français sur la base aérienne de l'armée malienne, près de Bamako. Une semaine après le début de l'intervention militaire de la France, les forces françaises et maliennes ont repris le contrôle de la ville de Konna, verrou stratégique dans le centre du pays. /Photo prise le 18 janvier 2013/REUTERS/Eric Gaillard