Ayrault se réjouit du soutien des partis sur l'opération au Mali

mardi 15 janvier 2013 19h14
 

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est félicité mardi du soutien de l'ensemble des partis représentés au Parlement à l'intervention militaire française au Mali et a exprimé la détermination du gouvernement à lutter contre le terrorisme.

Le chef du gouvernement s'exprimait lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale qui s'est ouverte par une minute de silence en hommage à l'officier français tué au premier jour de l'intervention, vendredi.

Elle a été suivie par une prise de parole des présidents de l'ensemble des groupes parlementaires de l'Assemblée.

"Je me félicite du soutien manifesté depuis le 11 janvier par l'ensemble des forces politiques de notre pays", a dit Jean-Marc Ayrault.

"Notre pays est uni dans ce combat contre les groupes terroristes et ce combat est aussi un combat pour nos valeurs et ce combat est un combat pour les valeurs des Nations unies", a-t-il ajouté en soulignant que la France bénéficiait aussi du soutien de la communauté internationale.

"Face à la menace terroriste, la détermination du gouvernement est entière, forte de votre appui, de l'appui de toutes les forces politiques, de la nation tout entière et de la communauté internationale. Cette détermination ne faiblira pas", a-t-il conclu.

Le chef du gouvernement a présidé par la suite aux Invalides une cérémonie d'hommage national au chef de bataillon Damien Boiteux, tué vendredi dernier au Mali, au début de l'opération Serval, aux commandes de son hélicoptère.

"La République, fière de ses soldats, est aujourd'hui en deuil", a déclaré Jean-Marc Ayrault lors d'une allocution dans la cour d'honneur de l'Hôtel des Invalides.

Damien Boiteux était âgé de 41 ans. "A travers vous, c'est à nos forces que nous rendons hommage", a dit le Premier ministre après avoir salué la famille de l'officier, aux côtés du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

"C'est tout le pays qui est fier de vous. Par ce sacrifice, vous entrez aujourd'hui dans tous les foyers de France", a dit Jean-Marc Ayrault.

Yann Le Guernigou et Sophie Louet

 
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présidé aux Invalides une cérémonie d'hommage national au chef de bataillon Damien Boiteux, tué vendredi dernier au Mali, au début de l'opération Serval, aux commandes de son hélicoptère. /Photo prise le 15 janvier 2013/REUTERS/Philippe Wojazer