Les Chabaab annoncent la mort d'un 2e soldat français

lundi 14 janvier 2013 18h06
 

MOGADISCIO (Reuters) - Les miliciens islamistes somaliens d'Al Chabaab ont diffusé sur internet des photographies d'un cadavre qu'ils présentent comme le chef de l'opération d'exfiltration manquée de la DGSE pour libérer un otage français dont le sort reste incertain.

Les clichés ont été publiés lundi sur le compte Twitter de la milice islamiste, aux côtés d'un communiqué annonçant qu'un "verdict unanime" sera annoncé sous peu concernant Denis Allex, un agent de la DGSE enlevé en juillet 2009 à Mogadiscio.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a remercié les médias français de ne pas diffuser "ces images qui visent à dégrader les personnes qui ont été tuées".

Son ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a réaffirmé la position des autorités françaises selon qui "tout laisse à penser" que l'otage a péri avec deux soldats français lors du raid manqué de la nuit de vendredi à samedi.

L'opération héliportée conduite par la Direction générale de la sécurité extérieure à Boula Marir, à 120 km au sud de Mogadiscio, s'est également soldée par la mort de 17 islamistes selon Paris.

Les photographies diffusées par les Chabaab montrent le cadavre d'un homme blanc en tenue de combat entouré de plusieurs fusils d'assaut et d'un gilet pare-balles.

Sur l'une des légendes accompagnant les clichés, on peut lire : "François Hollande, cela valait-il la peine ?"

Jean-Yves Le Drian avait dit s'attendre à une mise en scène "macabre et indigne" de la part des islamistes affiliés à Al Qaïda.

"PRÉCIEUSES INFORMATIONS"   Suite...