Un an après le naufrage du Concordia, l'Italie se souvient

dimanche 13 janvier 2013 16h11
 

par Silvia Ognibene

GIGLIO, Italie (Reuters) - Les survivants et les familles des 32 personnes, dont dix Français, décédées il y a un an dans le naufrage du Costa Concordia, sont retournés dimanche sur l'île du Giglio, au large duquel le navire a heurté un récif le 13 janvier 2012.

Une plaque de bronze rendant hommage aux victimes été dévoilée lors d'une cérémonie au cours de laquelle une messe a été célébrée. Une minute de silence a également été respectée.

Un ferry a transporté les survivants et les familles près de l'épave de 290 mètres de long qui repose toujours sur le flanc près de l'île. Les participants ont lancé des bouquets de fleurs en direction du navire.

Le ferry a actionné à 32 reprises sa sirène en mémoire des morts.

"Un an après, nous sommes toujours traumatisés", a déclaré Violette Moreau, une survivante française qui se trouvait avec dix membres de sa famille dans le restaurant du navire lorsque l'impact s'est produit.

"Personne ne nous a dit ce qu'il fallait faire, nous avions peur de mourir, comme ceux qui ont effectivement perdu la vie, à cause de l'imprudence de quelqu'un d'autre", a-t-elle ajouté.

Le commandant du bateau, Francesco Schettino, est accusé d'homicide, d'avoir provoqué un naufrage et d'avoir abandonné son navire qui transportait 4.000 passagers et membres d'équipage.

Au moment des faits, Francesco Schettino effectuait l'"inchino", la "révérence", une manoeuvre destinée à saluer les habitants de l'île, mais effectuée selon l'accusation trop près du rivage.   Suite...

 
Un ferry a transporté dimanche les survivants et les familles des 32 personnes, dont dix Français, décédées il y a un an dans le naufrage du Costa Concordia, près de l'épave de 290 mètres de long qui repose toujours sur le flanc au large de l'île du Giglio. Le 13 janvier 2012, le navire, qui transportait 4.000 passagers et membres d'équipage, a heurté un récif. /Photo prise le 13 janvier 2013/REUTERS/Tony Gentile