Haïti commémore dans la discrétion le séisme de 2010

dimanche 13 janvier 2013 09h49
 

par Susanne Ferreira

PORT-AU-PRINCE (Reuters) - Haïti a commémoré samedi dans la sobriété le troisième anniversaire du séisme qui a décimé le 12 janvier 2010 la capitale Port-au-Prince et provoqué la mort de plus de 250.000 personnes.

Le président haïtien Michel Martelly et l'ancien président américain Bill Clinton, émissaire des Nations unies en Haïti, ont participé à un dépôt de gerbes dans un cimetière situé sur une colline de la capitale.

"Nous sommes ici aujourd'hui pour ne pas oublier et pour faire mieux. Nous avons été durement touchés, c'est vrai. Mais nous sommes debout pour reconstruire notre pays", a déclaré le Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe.

La commémoration cette année a été beaucoup moins importante que celles des deux années précédentes, marquées par de nombreuses cérémonies comme des concerts, des prières publiques, des conférences de presse et la plantation d'arbres du souvenir.

Trois ans après la catastrophe, alors que la moitié à peine des 5 milliards de dollars d'aide promise ont été versées, on estime que 350.000 Haïtiens sont toujours sans abri, réfugiés dans des camps qui s'installent dans la durée. Six mille maisons seulement ont été construites.

Dans une courte allocution prononcée dans l'ancien Palais national de Port-au-Prince, détruit par le séisme, Michel Martelly a salué la mémoire des victimes et le courage des survivants, "un peu plus isolés, un peu plus vulnérables", a-t-il dit.

Le président haïtien a également remercié les donateurs et les organisations internationales, promettant que l'effort de reconstruction serait étroitement évalué pour éviter gaspillage et corruption.

"Je comprends votre inquiétude", a-t-il dit.   Suite...

 
Haïti a commémoré samedi dans la sobriété le troisième anniversaire du séisme qui a décimé le 12 janvier 2010 la capitale Port-au-Prince et provoqué la mort de plus de 250.000 personnes. Le président haïtien Michel Martelly (à gauche) et l'ancien président américain Bill Clinton, émissaire des Nations unies en Haïti, ont participé à un dépôt de gerbes dans un cimetière situé sur une colline de la capitale. /Photo prise le 12 janvier 2013/REUTERS/Swoan Parker