Louis Gallois dénonce l'excès d'embauches en CDD

vendredi 11 janvier 2013 10h34
 

PARIS (Reuters) - Louis Gallois plaide en faveur d'un assouplissement du CDI et dénonce l'excès du nombre d'embauches en CDD dans une interview publiée vendredi sur fond de négociations entre patronat et syndicats sur une réforme du marché du travail.

Dans un entretien au Parisien, l'ancien PDG de la SNCF et d'EADS, auteur d'un rapport sur la compétitivité de l'économie française, met en garde contre un marché du travail "scindé en deux".

"Vous avez d'une part les contrats à durée indéterminée qui sont une conquête sociale mais que les entreprises trouvent trop rigides et, d'autre part, des emplois précaires totalement dérégulés", souligne-t-il. "Il y a chaque année 3 millions d'embauches en CDI mais 18 millions en CDD, dont 14 millions à moins d'un mois. Des salariés cumulent 5, 10, 15 CDD dans l'année! Il faut en finir avec ce marché du travail à deux vitesses."

Louis Gallois propose "d'introduire des souplesses dans le CDI et, en même temps, de sécuriser les personnes en CDD."

Patronat et syndicats reprennent ce vendredi leurs négociations sur une réforme du marché du travail alliant sécurité pour les salariés et flexibilité pour les entreprises, faute d'être parvenus jeudi à des avancées décisives vers un accord.

L'issue de ces négociations est jugée cruciale pour surmonter des rigidités pointées du doigt par les agences de notation et les organisations internationales dans leurs rapports sur la France.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

 
Louis Gallois plaide en faveur d'un assouplissement du CDI et dénonce l'excès du nombre d'embauches en CDD dans une interview publiée vendredi dans le Parisien sur fond de négociations entre patronat et syndicats sur une réforme du marché du travail. /Photo prise le 3 janvier 2013/REUTERS/Mal Langsdon