Hollande veut allier disette budgétaire et investissement

jeudi 10 janvier 2013 16h37
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement s'est réuni jeudi autour de François Hollande pour un séminaire destiné à trouver les moyens de relancer l'investissement en France malgré une disette budgétaire qui l'oblige à se contenter des ressources existantes.

L'entourage du président s'est efforcé de limiter les attentes en terme d'annonces, prévenant que "la période n'est plus à la dépense publique massive".

Une posture confirmée par François Hollande lors d'un déplacement près de Bordeaux.

"Tout l'enjeu, ce n'est pas d'aller chercher des financements nouveaux, nous n'en avons pas à notre disposition sur le plan budgétaire. C'est de mieux mobiliser ce qui existe déjà", a dit François Hollande dans une usine à Pessac.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait fait preuve du même volontarisme dans la matinée à l'Elysée. L'ancien maire de Nantes a promis des "chantiers, des choses concrètes".

"Quand vous habitez dans une ville, un département ou une région, et que vous voyez des logements se construire, ce sont des résultats concrets", a-t-il jugé. "Quand vous ne voyez pas de grue, vous vous dites qu'il y a cherche chose qui ne va pas".

Il a donné comme autres exemples le plan de généralisation sur dix ans du très haut débit en France, qui doit être lancé en février et la poursuite de la rénovation des campus.

Paris cherche donc à redéployer des crédits existants et de redéfinir les priorités plutôt que de trouver des moyens financiers supplémentaires et creuser l'endettement.

"La question, c'est 'comment faire pour préparer l'avenir de la France en période de disette budgétaire'", résume un conseiller de François Hollande, qui a promis de ramener les finances publiques à l'équilibre en 2017.   Suite...

 
Le gouvernement s'est réuni jeudi pour un séminaire destiné à trouver les moyens de relancer l'investissement en France malgré une disette budgétaire qui rend l'équation difficile à résoudre. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic