Coup d'envoi des soldes dans un climat morose

mercredi 9 janvier 2013 12h04
 

PARIS (Reuters) - Les soldes d'hiver ont commencé mercredi pour cinq semaines dans la plupart des départements français, dans un climat de faible consommation liée à la hausse continue du chômage.

Différents sondages font état de prévisions de dépenses en baisse : 223 euros par exemple, selon Ipsos, contre 244 début 2012 et 251 euros en 2011.

"Depuis plus de cinq ans, on constate que le budget soldes est en diminution, notamment sur l'habillement", a déclaré la ministre du Commerce, Sylvia Pinel, sur I>TELE. "Les achats utiles ont pris le pas sur les achats plaisir."

Le Conseil national des centres commerciaux espère 15 millions de visiteurs ce mercredi et estime que les rabais pourraient atteindre 60% ou 70% dès les premiers jours.

Les soldes s'achèveront le 12 février.

Ils commenceront à d'autres dates dans des départements frontaliers et territoires d'Outre-mer.

Après un léger recul en octobre, la consommation des ménages en biens a augmenté de 0,2% en novembre, une hausse tirée par les dépenses en énergie et les achats en équipements du logement. Les achats de biens durables ont en revanche reculé, essentiellement du fait d'un repli des dépenses en automobiles.

PRÊT-À-PORTER DÉPRIMÉ

Plombé par la crise et la montée du chômage, le marché du prêt-à-porter devrait quant à lui encore reculer et signer le record d'une sixième année de baisse consécutive.   Suite...

 
Les soldes d'hiver ont commencé mercredi pour cinq semaines dans la plupart des départements français, dans un climat de faible consommation liée à la hausse continue du chômage. /Photo prise le 9 janvier 2013/REUTERS/Christian Hartmann