La nouvelle direction de l'UMP sera prête la semaine prochaine

mardi 8 janvier 2013 13h04
 

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé et François Fillon sont convenus mardi de présenter au début de la semaine prochaine la direction collégiale de l'UMP censée mettre un terme à la crise qui a agité l'an dernier le principal parti d'opposition.

Le président de l'UMP et l'ancien Premier ministre ont conclu le 17 décembre dernier un accord mettant fin à un mois de guerre ouverte qui a vu le second mettre en cause la victoire du premier le 18 novembre à la présidence de la formation.

Dans cet accord, les deux rivaux se sont engagés à une nouvelle élection à la présidence du parti, le 15 septembre prochain, et à la mise en place d'une direction collégiale composée de "copéistes" et de "fillonistes".

La mise en place de cette nouvelle direction est la condition posée pour la dissolution, prévue en principe le 15 janvier, du groupe dissident, le Rassemblement-UMP (R-UMP), créé par François Fillon à l'Assemblée nationale.

"Ils se sont vus ce matin dans le bureau de François Fillon. La réunion s'est bien déroulée avec une volonté, celle d'aller vite", a déclaré le député Jérôme Chartier, un proche de François Fillon, à l'issue de ce tête-à-tête de 50 minutes.

"L'objectif c'est de finaliser l'équipe dirigeante", a-t-il ajouté en annonçant que ce serait fait dans "quelques jours" lors d'une nouvelle rencontre entre les deux hommes.

Un proche de Jean-François Copé a souligné que la rencontre à l'Assemblée nationale s'était déroulée "dans un excellent climat avec la volonté de tourner la page, de regarder vers l'avenir et de travailler main dans la main".

"Jean-François Copé et François Fillon se sont mis d'accord sur la mise en oeuvre de l'accord du 17 décembre, sur la façon de mettre en place l'équipe dirigeante, une équipe dirigeante qui devrait être présentée au début de la semaine prochaine", a-t-il poursuivi.

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait refusé de choisir entre Jean-François Copé et François Fillon, a annoncé mardi sur France Info qu'elle n'était pas "demandeuse" d'un poste à la direction transitoire de l'UMP et qu'elle préférait participer à la commission des statuts.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

 
Jean-François Copé et François Fillon présenteront au début de la semaine prochaine la direction collégiale de l'UMP censée mettre un terme à la crise qui a agité l'an dernier le principal parti d'opposition. /Photo prise le 23 novembe 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes