Barack Obama invite le Sénat à vite confirmer ses choix

lundi 7 janvier 2013 20h54
 

par Matt Spetalnick

WASHINGTON (Reuters) - Barack Obama a nommé lundi son conseiller pour la lutte antiterroriste John Brennan à la tête de la CIA et le républicain Chuck Hagel au poste de secrétaire à la Défense, deux choix qui risquent de susciter la controverse.

Lors d'une cérémonie à la Maison blanche, le président américain a longuement fait l'éloge des deux promus et invité instamment la Chambre haute du Congrès à entériner rapidement ces choix.

"J'espère que le Sénat agira rapidement pour (les) confirmer. Quand il s'agit de sécurité nationale, on n'aime pas que la transition traîne en longueur. Il faut donc avancer vite en la matière", a-t-il dit.

Le choix de Chuck Hagel, un conservateur atypique, pour remplacer l'actuel titulaire du portefeuille de la Défense, Leon Panetta, risque de passer difficilement au Capitole.

Les détracteurs de l'ancien sénateur républicain du Nebraska rappellent qu'il s'est opposé non seulement aux sanctions contre l'Iran ou la Libye mais a aussi un jour critiqué l'influence de ce qu'il a appelé le "lobby juif" à Washington.

Le président a souligné que le choix de Chuck Hagel était conforme à une tradition bipartisane plus nécessaire que jamais, selon lui, à Washington.

Le choix de John Brennan pour succéder au général David Petraeus, qui a dû démissionner de la principale agence d'espionnage américaine en novembre après la révélation d'une liaison extraconjugale, pourrait lui aussi susciter la controverse.

L'opposition pourrait venir des associations de défense des droits de l'homme. John Brennan, qui a déjà travaillé pendant 25 ans à la CIA, n'avait pas été retenu pour la direction de l'agence du renseignement en 2008 compte tenu des interrogations suscitées par les méthodes d'"interrogatoire poussé" utilisées sur les personnes soupçonnés de terrorisme sous l'administration Bush.   Suite...

 
Barack Obama a nommé lundi à la Maison Blanche son conseiller pour la lutte antiterroriste John Brennan (à droite) à la tête de la CIA et le républicain Chuck Hagel (à gauche) au poste de secrétaire à la Défense, deux choix qui risquent de susciter la controverse. /Photo prise le 7 janvier 2013/REUTERS/Kevin Lamarque