En Syrie, Assad va faire sa première apparition depuis novembre

dimanche 6 janvier 2013 09h52
 

BEYROUTH (Reuters) - Le président syrien Bachar al Assad va effectuer dimanche sa première apparition télévisée depuis novembre, quelques jours après que les Nations Unies ont fait état de 60.000 tués depuis le début en mars 2011 du conflit entre le gouvernement et les insurgés.

La télévision d'Etat a annoncé que le président allait évoquer "les développements en Syrie et dans la région", sans donner plus de détails.

La précédente apparition publique de Bachar al Assad date de novembre, quand le chef d'Etat avait donné un entretien à la chaîne russe Russia Today, auprès de laquelle il s'était engagé à "vivre et mourir en Syrie".

Le dernier discours officiel du président remonte quant à lui au début du mois de juin, et avait eu lieu devant le parlement syrien auquel Bachar al Assad avait déclaré que la fin du conflit était "proche".

Depuis, les combats ont gagné la capitale Damas, où les forces gouvernementales ont bombardé samedi le quartier de Djobar, près du centre-ville, afin de repousser des insurgés.

"Le bombardement a commencé dans les premières heures de la matinée, et s'est intensifié à partir de 11 heures (09h00 GMT)", a déclaré un opposant de Damas, par Skype.

Au moins onze personnes ont été tuées et quarante autres blessées dans une attaque à la voiture piégée qui s'est produite jeudi dans une station-service de Damas, dans le quartier de Barzeh.

Depuis novembre, les rebelles ont renforcé leur contrôle sur plusieurs régions du Nord, ont lancé une offensive dans la province centrale de Hama, et ont maintenu leurs positions dans les environs de Damas, malgré les bombardements gouvernementaux.

Les principaux opposants, réunis au sein de la Coalition nationale syrienne (CNS), ont été largement reconnus par la communauté internationale, à l'exception notable de la Russie, la Chine et l'Iran, principaux alliés de Damas.

Fayçal al Makdad, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, s'est rendu samedi en Iran, où il doit rencontrer le président Mahmoud Ahmadinejad.

Dominic Evans, Julien Dury pour le service français

 
Bachar al Assad lors d'un entretien accordé à la chaîne russe Russia Today, en novembre dernier. Le président syrien va effectuer dimanche sa première apparition télévisée depuis cette date, quelques jours après que les Nations Unies ont fait état de 60.000 tués depuis le début en mars 2011 du conflit entre le gouvernement et les insurgés. /Image diffusée le 9 novembre 2012/REUTERS/Sana