Le juge Trévidic n'exclut pas des répercussions du conflit malien

samedi 5 janvier 2013 22h47
 

PARIS (Reuters) - Le juge antiterroriste Marc Trévidic estime que "tous les ingrédients sont réunis" pour que la situation dans le nord du Mali, aujourd'hui sous contrôle de mouvements islamistes armés, ait des répercussions sur le territoire français.

Dans une interview publiée par le Journal du Dimanche, le magistrat estime que le Mali est un pays plus attractif que la Syrie, où la situation est "trop confuse", pour des candidats au djihad "toujours plus jeunes".

"La situation est beaucoup plus claire pour ces jeunes. Il y a là une zone où l'on peut vivre selon les règles de la charia, un régime du style taliban beaucoup moins éloigné que le Waziristan (NDLR à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan), un territoire, qui plus est, qu'il faut défendre contre l'agression de l'Occident", explique-t-il.

"Et nous avons une communauté malienne très importante en France, mais aussi originaire de toute l'Afrique noire. Ces Français musulmans 'noirs', qui souffraient jusque-là d'un racisme latent de la part des 'arabes', disposent pour la première fois de leur djihad bien à eux", ajoute-t-il.

A la question de savoir si cette situation est une source d'inquiétude majeure, Marc Trévidic répond :

"Oui, tous les ingrédients sont réunis pour qu'il y ait des répercussions sur notre sol".

"La France soutient ceux qui vont intervenir militairement à Tombouctou. On est donc l'ennemi, bien identifié. D'autant que cette crise est partie pour durer. Sans oublier la question des otages français dans le Sahel", dit-il encore.

Le juge anti-terroriste rappelle qu'il y a déjà quatre informations judiciaires ouvertes sur les filières maliennes de djihadistes.

"Elles concernent des jeunes, souvent binationaux ou qui ont des liens avec l'Afrique noire. Ils passent soit par le Niger soit par l'Algérie. Mais beaucoup sont Maliens, peuvent aller voir leur famille et n'ont donc pas besoin de visa", indique-t-il.

Yann Le Guernigou, édité par Pascal Liétout

 
Le juge antiterroriste Marc Trévidic estime que "tous les ingrédients sont réunis" pour que la situation dans le nord du Mali, aujourd'hui sous contrôle de mouvements islamistes armés, ait des répercussions sur le territoire français. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon