Me Wilhelm à nouveau mis en examen dans l'affaire Bettencourt

vendredi 4 janvier 2013 22h29
 

BORDEAUX, 4 janvier - L'avocat Pascal Wilhelm a été mis en examen jeudi pour complicité d'abus de confiance aggravé dans le cadre d'un investissement effectué par Liliane Bettencourt sur son conseil, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Mandataire de l'héritière de l'Oréal, il lui avait conseillé d'investir 143 millions d'euros en 2010 et 2011 dans LOV Group, holding de l'homme d'affaires Stéphane Courbit présent dans l'audiovisuel, les jeux en ligne et l'énergie, alors qu'il était l'avocat de BetClic, une société du groupe.

Pascal Wilhelm a été entendu jeudi par le juge Jean-Michel Gentil, l'un des trois juges chargés des dossiers Bettencourt instruits à Bordeaux.

Gestionnaire durant dix mois du patrimoine de la milliardaire, il avait monté ce projet avant qu'elle soit mise sous tutelle un mois plus tard sur la base d'une expertise médicale constatant un état de démence depuis 2006.

Pascal Wilhelm a déjà été mis en examen en juin pour abus de faiblesse dans un autre aspect du dossier portant sur des modifications apportées au testament de la milliardaire au profit de l'Institut Pasteur, devenu légataire de 700 millions d'euros d'assurance-vie au détriment de ses petits-enfants.

Stéphane Courbit, qui est lui aussi convoqué chez le juge le 10 janvier, a déjà été placé à deux reprises en garde à vue dans le cadre de ce dossier et risque à son tour d'être mis en examen.

Claude Canellas, édité par Jean-Baptiste Vey et Hélène Duvigneau

 
L'avocat Pascal Wilhelm a été mis en examen jeudi pour complicité d'abus de confiance aggravé dans le cadre d'un investissement effectué par Liliane Bettencourt sur son conseil. Il avait déjà été mis en examen en juin pour abus de faiblesse dans un autre aspect du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Stephane Mahé