Le "chef d'équipe" Ayrault prend la pose social-démocrate

vendredi 4 janvier 2013 16h58
 

par Elizabeth Pineau

PARIS (Reuters) - L'exécutif français se place désormais sur une ligne clairement social-démocrate pour mener à bien la "bataille de l'emploi" confiée à un Jean-Marc Ayrault conforté par François Hollande dans son rôle de chef de l'équipe gouvernementale.

Trois interventions publiques en 24 heures, une tribune dans Le Monde et un retour sur le réseau social Twitter : ce début 2013 est celui de la remise en selle du Premier ministre.

Remisés, à défaut d'être oubliés, les "couacs", procès en autorité, chute dans les sondages et autre gestion floue de dossiers comme Florange qui ont assombri 2012.

En ce début janvier, l'heure est à la "mobilisation générale" pour la croissance et l'emploi sous l'autorité d'un "chef" au bail renouvelé par le président.

Jean-Marc Ayrault, donné sur le départ fin 2012 par une partie de la presse, est apparu requinqué cette semaine.

"Je n'ai pas besoin d'être conforté, je suis le chef d'équipe", a-t-il dit en sortant de l'Elysée, où s'est tenu le premier des deux séminaires gouvernementaux de la journée.

"Nous sommes en début d'année 2013 et les Français attendent un signe, un cap, une volonté et tout le monde a compris que ce signe est très fort, cette volonté est partagée et cette détermination est entière", a-t-il ajouté.

LE REFUS DU TOUT À L'EGO   Suite...

 
L'exécutif français se place désormais sur une ligne clairement social-démocrate pour mener à bien la "bataille de l'emploi" confiée à un Jean-Marc Ayrault conforté par François Hollande dans son rôle de chef de l'équipe gouvernementale. /Photo prise le 4 janvier 2013/REUTERS/Philippe Wojazer