La russophilie de Gérard Depardieu attriste fans et détracteurs

vendredi 4 janvier 2013 12h33
 

par Emmanuel Jarry

PARIS (Reuters) - La décision de l'acteur français Gérard Depardieu de prendre la nationalité russe attriste ses fans et ses détracteurs, qui y voient un "coup politique" de Vladimir Poutine.

Si la présidente du Medef, Laurence Parisot, l'a jugé vendredi "excessif" dans ses déclarations, elle a également dénoncé l'"hallali" dont l'acteur candidat à l'exil fiscal en Belgique est, selon elle, l'objet en France.

"C'est en tout cas quelque chose qui m'attriste beaucoup", a-t-elle déclaré à RMC et BFM TV. "Je pense que les commentaires ont été trop loin à son égard."

"Si lui est certainement tout à fait excessif dans ses déclarations, cet hallali est très gênant", a-t-elle ajouté. "Je trouve qu'il serait bon que tout ceci se calme et qu'un jour Gérard Depardieu, calmement, dise 'je reviens'."

Le secrétaire général du syndicat Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a pour sa part déploré le "comportement" du comédien et le fait qu'il ait qualifié la Russie de Vladimir Poutine de "grande démocratie".

Dans une lettre adressée à des journalistes russes, et publiée jeudi par une chaîne de télévision russe, l'acteur français estime qu'il "fait bon vivre en Russie".

François Hollande "sait que j'aime beaucoup votre Président Vladimir Poutine et que c'est réciproque", écrit-il dans ce courrier dont l'authenticité a été confirmée vendredi par son attaché de presse. "Et je lui ai dit que la Russie était une grande démocratie et que ce n'était pas un pays où un premier ministre traitait un citoyen de minable", ajoute-t-il.

L'acteur est actuellement à Paris, a indiqué à Reuters son attaché de presse, démentant des rumeurs de presse selon lesquelles il se trouverait en Ukraine.   Suite...

 
La décision de l'acteur français Gérard Depardieu de prendre la nationalité russe à l'invitation du président Vladimir Poutine attriste fans et détracteurs en France. /Photo prise le 11 mars 2012/REUTERS/Charles Platiau