Une éventuelle baisse du livret A serait limitée, dit Moscovici

jeudi 3 janvier 2013 20h51
 

PARIS (Reuters) - Pierre Moscovici laisse entendre qu'une baisse éventuelle du Livret A après la publication des chiffres d'inflation de 2012, sera limitée.

Dans un entretien à paraître vendredi dans Les Echos, le ministre de l'Economie et des Finances déclare qu'il attendra le chiffre d'inflation qui doit tomber à la mi-janvier ainsi que la recommandation traditionnelle du gouverneur de la Banque de France qui doit l'accompagner pour se prononcer.

Le taux du livret A, produit d'épargne le plus populaire en France, est actuellement de 2,25%.

"La règle ne changera pas même s'il faut tenir compte du pouvoir d'achat", dit Pierre Moscovici dans Les Echos.

À la question de savoir si un taux inférieur à 2% est envisageable, il répond : "Les Français comprendraient mal qu'il y ait une baisse trop importante du taux".

S'il est confirmé en décembre, le ralentissement de l'inflation, qui a atteint 1,3% hors tabac sur douze mois en novembre, devrait entraîner une baisse de la rémunération du livret A d'au moins 0,5% si les paramètres de son calcul sont respectés.

Yann Le Guernigou, édité par Hélène Duvigneau

 
Pierre Moscovici laisse entendre qu'une baisse éventuelle du Livret A après la publication des chiffres d'inflation de 2012, sera limitée. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger