L'organisation indépendantiste basque Batasuna s'auto-dissout

jeudi 3 janvier 2013 17h22
 

BORDEAUX (Reuters) - L'organisation indépendantiste basque Batasuna a annoncé jeudi à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) sa dissolution en raison de la "nouvelle phase politique" dans laquelle entre le Pays basque.

Ce parti, interdit par les autorités espagnoles qui le considèrent comme le bras politique de l'organisation armée Eta, est légal en France.

"Nous vous annonçons la dissolution de Batasuna", ont dit lors d'une conférence de presse Jean-Claude Aguerre et Maïté Goyenetxe, deux membres de l'organisation qui a son siège à Bayonne.

"Nous sommes obligés de reconnaître que la phase politique dans laquelle nous avons créé Batasuna est dépassée. Cette phase politique étant close, il apparaît aussi que le temps de Batasuna est révolu", a déclaré Jean-Claude Aguerre.

Batasuna a été créé en 2000 par une grande partie des membres de la coalition Herri Batasuna, qui venait de cesser ses activités.

Ce parti avait vu le jour en 1978 juste après la fin de la dictature franquiste et s'était donné le but de fonder un Etat basque indépendant et socialiste, objectif repris par Batasuna.

Les membres de l'organisation estiment que le but que soit perçue une revendication commune du Pays basque en France et en Espagne a été atteint et que "le panorama politique a beaucoup changé au Pays basque", notamment dans la demande institutionnelle de la population.

"Les sigles n'ont pas d'importance. Le plus important est de garantir l'efficacité de notre lutte et d'assurer que les outils politiques dont nous avons besoin sont adaptés au moment politique", indique l'organisation dans un communiqué.

CESSEZ-LE-FEU   Suite...

 
L'organisation indépendantiste basque Batasuna a annoncé jeudi à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) sa dissolution en raison de la "nouvelle phase politique" dans laquelle entre le Pays basque. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau