Moscou accorde la nationalité russe à Gérard Depardieu

jeudi 3 janvier 2013 21h42
 

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a signé un décret accordant la nationalité russe à Gérard Depardieu qui avait formulé une demande en ce sens, a annoncé jeudi le Kremlin.

Le célèbre acteur français aurait effectué cette démarche auprès des autorités russes après que Vladimir Poutine eut déclaré le mois dernier qu'il était le bienvenu en Russie.

"La citoyenneté russe n'aurait pas pu lui être accordée sans une (telle) demande", a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence, précisant que le chef du Kremlin ne s'était pas entretenu avec l'acteur avant de prendre sa décision.

L'acteur français s'est réjoui que sa demande ait été acceptée, selon une lettre publiée sur le site d'une chaîne de télévision russe et qu'il aurait adressée à des journalistes russes.

"Oui j'ai fait cette demande de passeport et j'ai le plaisir qu'elle ait été acceptée", dit cette lettre. "J'adore votre pays la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains (...) J'adore votre culture, votre intelligence."

À Paris, l'attaché de presse de l'acteur n'était pas joignable pour confirmer l'authenticité de cette lettre. Gérard Depardieu y indique avoir l'intention d'apprendre le russe, et estime qu'il "fait bon vivre" en Russie, sans préciser s'il compte s'y installer.

Le porte-parole de la présidence russe a souligné qu'il n'y "avait absolument rien d'obligatoire" et que la décision lui appartenait. La Russie pratique un taux d'impôt sur le revenu unique de 13%.

Interrogée sur la décision du Kremlin, la porte-parole du gouvernement français n'a souhaité faire aucun commentaire.

"C'est une prérogative exclusive du chef de l'Etat russe que d'accorder la nationalité à un ressortissant étranger et donc cela n'appelle aucun commentaire de ma part", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem devant la presse.   Suite...

 
Vladimir Poutine a accordé la nationalité russe à Gérard Depardieu. Le communiqué du Kremlin annonce que le président russe a signé un décret en ce sens et sa formulation laisse entendre que l'acteur français en a fait la demande. /Photo prise le 19 décembre 2012/REUTERS/Benoît Tessier