Retour de 1.000 militaires français d'Afghanistan d'ici l'été

lundi 31 décembre 2012 19h31
 

PARIS (Reuters) - Un millier de militaires français rentreront d'Afghanistan d'ici l'été prochain et les 500 derniers prépareront le retrait définitif et total d'ici la fin de 2014, a confirmé lundi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Arrivées en 2001 après les attentats du 11-Septembre à New York et Washington, les troupes françaises s'étaient légèrement renforcées sous le mandat de Nicolas Sarkozy mais François Hollande avait promis pendant sa campagne de mettre fin à leur mission qu'il considère comme accomplie.

Quelque 2.000 soldats français sont déjà rentrés cette année. Interrogé sur RTL, Jean-Yves Le Drian a précisé le calendrier pour les dernières troupes.

"C'est à peu près un millier de militaires qui seront rentrés pour l'été. Ils ne sont pas en situation de combat, ils sont en situation de repli des matériels, des armements. Les unités combattantes sont aujourd'hui rentrées en métropole", a-t-il rappelé.

Les 500 derniers soldats tricolores géreront l'aéroport de Kaboul et l'hôpital militaire de Kaia, près de Kaboul, et assureront la formation de l'armée nationale afghane jusqu'à l'expiration d'accords franco-afghans, a précisé le ministre.

Jean-Yves Le Drian considère que la mission est un succès. "Aujourd'hui près de 80% du territoire afghan est sous la responsabilité directe militaire de commandants et de commandements afghans. La transition se fait, même s'il existe encore des poches d'inquiétude", a-t-il estimé.

Thierry Lévêque, édité par Sophie Louet

 
Convoi militaire français en Afghanistan, près de la base de Nijrab. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a confirmé qu'un millier de militaires français rentreraient d'Afghanistan d'ici l'été prochain et que les 500 derniers prépareraient le retrait définitif et total d'ici la fin de 2014. /Photo prise le 20 novembre 2012/REUTERS/Eric Gaillard