Le corps de la victime du viol de New Delhi incinéré

dimanche 30 décembre 2012 17h37
 

par Adnan Abidi et Devidutta Tripathy

NEW DELHI (Reuters) - Le corps de la jeune femme victime d'un viol en réunion qui a provoqué un mouvement de colère et d'indignation en Inde a été incinéré dimanche à New Delhi lors d'une cérémonie privée après son rapatriement de Singapour où elle avait succombé la veille à ses blessures.

Le Premier ministre, Manmohan Singh, était présent à l'aéroport à l'arrivée du corps, qui a ensuite été emmené par ambulance et sous escorte policière jusqu'au domicile de la jeune femme à New Delhi. Sonia Gandhi, présidente du Parti du Congrès au pouvoir, était également présente à l'aéroport.

Le corps de celle qui a été surnommée "Amanat", qui signifie "trésor" en ourdou, a ensuite été transporté vers un crématorium pour y être incinéré.

La dirigeante du gouvernement du Territoire de New Delhi, Sheila Dikshit, ainsi que le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, RPN Singh, ont assisté à la crémation.

L'étudiante en médecine âgée de 23 ans, dont l'identité n'a pas été révélée, est morte de ses blessures samedi dans l'hôpital singapourien où elle était soignée.

"Nous sommes très peinés d'annoncer que notre patiente s'est éteinte paisiblement à 04h45 locales (16h45 GMT)", a déclaré samedi dans un communiqué Kelvin Loh, directeur de l'hôpital Mount Elizabeth. "Sa famille ainsi que des représentants de la Haute-Commission de l'Inde (ambassade) étaient présents à son chevet."

Les médecins singapouriens avaient auparavant indiqué que la jeune femme souffrait d'un important traumatisme cérébral et "luttait contre la mort", après avoir été victime d'un arrêt cardiaque et d'infections pulmonaire et abdominale.

La jeune femme a été agressée et violée le 16 décembre pendant près d'une heure à l'intérieur d'un minibus, et ses agresseurs l'ont ensuite jetée du véhicule en marche.   Suite...

 
Ambulance transportant le corps de la jeune femme indienne victime d'un viol en réunion, en direction d'un crématorium, à New Delhi. Le corps de la jeune femme victime d'un viol en réunion qui a provoqué un mouvement de colère et d'indignation en Inde est arrivé à New Delhi dimanche matin avant d'y être incinéré. L'étudiante de 23 ans est morte de ses blessures, samedi, dans l'hôpital singapourien où elle était soignée. /Photo prise le 30 décembre 2012/REUTERS/Danish Siddiqui