Hollande jugé moins efficace que Sarkozy, selon un sondage BVA

vendredi 28 décembre 2012 14h29
 

PARIS (Reuters) - A peine plus d'un Français sur cinq (22%) juge que François Hollande est plus efficace que son prédécesseur Nicolas Sarkozy contre 40% qui pensent le contraire, selon un sondage BVA pour i>télé publié vendredi.

Trois Français sur dix les jugent aussi inefficaces l'un que l'autre.

Ce sont les catégories populaires et en particulier les ouvriers, qui sont les plus sévères pour le chef de l'Etat (11% pour François Hollande et 35% pour Nicolas Sarkozy).

Si les sympathisants de droite jugent très majoritairement (80%) Nicolas Sarkozy efficace, ceux de la gauche sont plus partagés pour le président actuel, 46% seulement le jugeant efficace et 39% renvoyant dos à dos l'ancien président et son successeur.

François Hollande l'emporte cependant face à Nicolas Sarkozy sur le thème de la "justice" mais d'une courte tête : 35% des personnes interrogées le trouvent plus juste contre 33% pour Nicolas Sarkozy mais 23% les jugent "aussi injustes l'un que l'autre" et seulement 5% "aussi justes l'un que l'autre".

Le même sondage montre que le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, dont la cote a bénéficié de sa prise de position en faveur d'une nationalisation du site sidérurgique de Florange (Moselle), n'en est pas pour autant jugé efficace : son action est ainsi considérée comme inefficace par 62% des Français.

Les ouvriers sont une courte majorité à le trouver efficace (51% contre 49%), et l'extrême gauche (62%) comme les socialistes (64%) se montrent bien plus positifs que la moyenne des Français.

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1.101 personnes de 18 ans et plus recrutées par téléphone et interrogées par Internet les 20 et 21 décembre.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

 
A peine plus d'un Français sur cinq (22%) juge que François Hollande est plus efficace que son prédécesseur Nicolas Sarkozy contre 40% qui pensent le contraire, selon un sondage BVA. Trois Français sur dix les jugent aussi inefficaces l'un que l'autre. /Photo prise le 8 mai 2012/REUTERS/Lionel Bonaventure/Pool