Davantage de bénéficiaires des tarifs sociaux pour l'énergie

mercredi 26 décembre 2012 20h56
 

PARIS (Reuters) - Une première extension des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz à 400.000 foyers modestes, soit environ 830.000 personnes, entrera en vigueur jeudi, a annoncé mercredi la ministre de l'Energie, Delphine Batho.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est engagé à les étendre à terme à 4 millions de foyers (8 millions de personnes), mais entend pour ce faire en passer par la loi.

Dans l'immédiat, le tarif social dont bénéficiaient les personnes disposant de la Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire, est étendu à celles éligibles à l'aide pour une complémentaire santé (ACS).

Le plafond, qui était auparavant de 661 euros par mois pour une personne seule, passe donc à 893 euros par mois, a précisé Delphine Batho, dans un communiqué.

"Les ménages bénéficient ainsi d'une aide d'environ 200 euros par an pour ceux qui se chauffent au gaz et de 90 euros par an pour ceux qui utilisent un autre moyen de chauffage, comme l'électricité", écrit-elle.

Les tarifs sociaux de l'électricité (tarif de première nécessité, TPN, en vigueur depuis 2005) et du gaz (tarif spécial de solidarité, TSS, depuis 2008)sont destinés aux ménages en situation de précarité.

L'atteinte de l'objectif de 8 millions de personnes bénéficiaires des tarifs sociaux nécessitera des mesures complémentaires, en particulier celles prévues par la proposition de loi visant à préparer une transition vers un système énergétique sobre, dit le ministère.

Le texte est actuellement en discussion devant le Parlement.

Gérard Bon, édité par Hélène Duvigneau

 
La ministre de l'Energie Delphine Batho a annoncé qu'une première extension des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz à 400.000 foyers modestes, soit environ 830.000 personnes, entrerait en vigueur jeudi. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Hird