Un plan Brahimi discuté par la Syrie et la Russie

mercredi 26 décembre 2012 15h54
 

par Erika Solomon

BEYROUTH (Reuters) - Le président syrien Bachar al Assad a envoyé mercredi à Moscou son vice-ministre des Affaires étrangères, afin d'évoquer la visite en Syrie de Lakhdar Brahimi, émissaire pour la paix des Nations unies et de la Ligue arabe.

Alors que les principales composantes de l'opposition se montrent peu enthousiastes face aux efforts de Lakhdar Brahimi, les bombardements de l'armée gouvernementale continuent et ont tué mercredi 20 personnes dans un village du nord du pays. Le chef de la police militaire a quant à lui fait défection.

La visite à Moscou de Fayçal Makdad, le vice-ministre des Affaires étrangères, a lieu quelques jours après une rencontre à Damas entre Bachar al Assad et Lakhdar Brahimi, qui a apparemment formulé de nouvelles propositions pour mettre fin au conflit qui dure depuis 21 mois en Syrie.

"L'atmosphère a changé et il se passe quelque chose de positif", a déclaré une source interne aux services syriens de sécurité.

Un responsable libanais pro-Assad a précisé que Fayçal Makdad devait demander l'avis de Moscou sur un éventuel accord.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé samedi qu'aucun camp ne gagnerait la guerre civile en Syrie et que la Chine et la Russie, alliées de Damas, seraient bien incapables de convaincre Bachar al Assad de quitter le pouvoir même si elles essayaient.

Lakhdar Brahimi, qui n'a pour le moment fait aucun commentaire sur de nouvelles propositions, a également rencontré des opposants autorisés par Damas, qui ne sont cependant reconnus ni par les rebelles armés sur le terrain, ni par la majorité des adversaires de Bachar al Assad, réunis au sein de la Coalition nationale syrienne (CNS).

Depuis sa nomination comme émissaire pour la paix en Syrie, le diplomate algérien privilégie une transition politique, sans exiger le départ de Bachar al Assad, ce que rejette l'opposition.   Suite...

 
Combattant de l'Armée syrienne libre à Idlib, mardi. Le président syrien Bachar al Assad a envoyé mercredi à Moscou son vice-ministre des Affaires étrangères Fayçal Makdad, afin d'évoquer la visite il y a quelques jours à Damas de Lakhdar Brahimi, émissaire pour la paix des Nations unies et de la Ligue arabe, qui a apparemment formulé de nouvelles propositions pour mettre fin au conflit qui dure depuis 21 mois en Syrie. /Photo prise le 25 décembre 2012/REUTERS/Abdalghne Karoof