Mohamed Morsi ratifie la nouvelle Constitution égyptienne

mercredi 26 décembre 2012 21h31
 

par Tamim Elyan

LE CAIRE (Reuters) - Le président égyptien Mohamed Morsi a ratifié mercredi la nouvelle Constitution, approuvée par référendum les 15 et 22 décembre, au terme d'une campagne qui a polarisé l'Egypte.

Des élections législatives devraient suivre dans un délai de deux mois environ.

Le bloc islamiste, vainqueur des trois scrutins tenus depuis la chute d'Hosni Moubarak, y affrontera une opposition qui a resserré les rangs derrière sa condamnation du projet constitutionnel.

Selon les chiffres communiqués mardi soir par la commission électorale, le projet a été approuvé par 63,8% des électeurs, alors que la participation a été inférieure à 33% des inscrits (32,9%).

Le président égyptien, issu de la confrérie islamiste des Frères musulmans, espère que cette constitution contribuera à sortir le pays des troubles politiques qu'il traverse depuis la chute d'Hosni Moubarak, en février 2011, et lui permettra de se concentrer sur les questions économiques.

"Les prochains jours verront, si Dieu le veut, la mise en oeuvre de nouveaux projets (...) et d'une gamme de mesures incitatives pour les investisseurs", a déclaré mercredi à la télévision Mohamed Morsi, précisant qu'un remaniement gouvernemental était également à l'étude.

"Je ferai tous les efforts, à vos côtés, pour relancer l'économie, qui est confrontée à d'importants défis et a de fortes opportunités de croissance", a-t-il ajouté.

Dans son discours, Mohamed Morsi s'est par ailleurs montré enclin à vouloir faire preuve de tolérance à l'égard de ceux qui ont voté "non" au référendum sur la Constitution.   Suite...

 
Le président égyptien Mohamed Morsi a ratifié mercredi la nouvelle Constitution, approuvée par référendum les 15 et 22 décembre, au terme d'une campagne qui a polarisé l'Egypte. Des élections législatives devraient suivre dans un délai de deux mois environ. /Photo prise le 26 décembre 2012/REUTERS/Présidence égyptienne