L'avocat de Bernard Tapie s'élève contre une enquête parlementaire

mardi 25 décembre 2012 11h40
 

PARIS (Reuters) - L'avocat de Bernard Tapie et de Hersant Medias (GHM) juge infondée la demande d'enquête parlementaire du député socialiste Patrick Menucci pour déterminer si l'homme d'affaires a acquis dans des conditions loyales les journaux du groupe dans le sud de la France.

Dans Le Parisien, Me Maurice Lantourne affirme qu'il n'y a "aucun argent public d'engagé" et que "la proposition de Bernard Tapie était la plus crédible et la mieux-disante".

Le défenseur estime notamment que l'offre du groupe belge Rossel était "moins-disante et surtout impossible à mener à bien", car elle risquait d'aboutir à la perte des créances des banques.

Malgré ses dénégations, Bernard Tapie, ancien président de l'Olympique de Marseille, est soupçonné de vouloir se servir de ces titres, et notamment de La Provence, principal quotidien de la cité phocéenne, pour revenir en politique à l'occasion des municipales de 2014.

Pour Patrick Menucci, qui a dit la semaine dernière, dès l'annonce du rachat, que l'homme d'affaires avait toujours rêvé d'être maire de Marseille", les conditions de l'opération ne sont pas claires et les parlementaires doivent les étudier.

"Je dis qu'il y (a) une odeur de carambouille dans cette affaire", a dit lundi sur i-télé cet autre candidat potentiel à la mairie de Marseille.

Il rappelle que les banques vont abandonner une créance de 165 millions d'euros sur GHM en échange d'une offre conjointe de 50 millions d'euros par Bernard Tapie et Philippe Hersant pour reprendre les journaux du sud de GHM, dont les très rentables Corse-Matin et Nice-Matin.

Les groupes qui ont fait des offres concurrentes, dont le belge Rossel, auraient selon lui été désavantagés, Bernard Tapie ayant pu disposer "d'informations privilégiées".

Me Lantourne admet avoir connu l'administrateur judiciaire, Christophe Thévenot, qui avait fait un stage de quelques semaines dans son cabinet, mais assure que ce dernier n'avait aucun pouvoir de décision dans le dossier.   Suite...

 
L'avocat de Bernard Tapie et de Hersant Medias, Me Maurice Lantourne, juge infondée la demande d'enquête parlementaire du député socialiste Patrick Menucci pour déterminer si l'homme d'affaires a acquis dans des conditions loyales les journaux du groupe dans le sud de la France. /Photo prise le 20 décembre 2012/REUTERS/Eric Gaillard