Le zéro gramme d'alcool au volant à l'étude pour les jeunes

dimanche 23 décembre 2012 11h25
 

PARIS (Reuters) - L'hypothèse d'une interdiction totale de l'alcool au volant pour les moins de 25 ans sera "discutée" au sein du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), affirme le délégué interministériel à la Sécurité routière.

Dans le Journal du dimanche, Frédéric Péchenard explique que "cette tranche d'âge (9% de la population) représente 25% des tués, 1.000 morts" et que "l'alcool intervient dans 40% des accidents mortels" qui touchent les jeunes.

Le taux d'alcool doit être actuellement inférieur à 0,5 g/l de sang.

Le zéro gramme d'alcool dans le sang est déjà la règle pour les chauffeurs d'autocar.

Le délégué à la sécurité routière annonce par ailleurs l'installation de 200 radars en 2013 ce qui en portera le total à 4.200.

"Mon objectif n'est pas qu'il y ait toujours plus de contraventions, c'est au contraire qu'il y en ait moins, que les Français conduisent mieux mais aussi les étrangers", dit-il.

Il ajoute qu'à partir de novembre 2013, les services français devraient être capables "d'envoyer des contraventions à tous les Européens, à l'exception des Britanniques, des Irlandais et des Danois".

Gérard Bon, édité par Julien Dury

 
Le délégué interministériel à la Sécurité routière Frédéric Péchenard a déclaré que l'hypothèse d'une interdiction totale de l'alcool au volant pour les moins de 25 ans allait être "discutée" au sein du Conseil national de la sécurité routière (CNSR). /Photo prise le 26 juin 2012/REUTERS/Vincent Kessler