Le bébé enlevé dans une maternité à Nancy a retrouvé sa mère

mercredi 19 décembre 2012 21h00
 

STRASBOURG (Reuters) - Le nourrisson enlevé mardi soir à la Maternité régionale universitaire de Nancy par une femme se faisant passer pour un agent hospitalier a été retrouvé mercredi en bonne santé et remis à sa mère, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

La ravisseuse présumée, âgée de 17 ans, a été interpellée, de même que trois autres personnes qui se trouvaient dans l'appartement de la banlieue de Nancy où le petit Lucas a été retrouvé.

"Il y avait deux couples dans l'appartement et la ravisseuse ressemblait à 80% au portrait-robot", a-t-on précisé de même source.

Les enquêteurs recherchaient une jeune femme qui, vêtue d'une blouse hospitalière, s'était introduite dans le secteur mère-enfant de la maternité mardi aux alentours de 21h30 et avait enlevé le bébé, un garçon âgé de deux jours.

Le plan alerte enlèvement avait été déclenché dans la matinée et une cellule de coordination européenne activée pour que les polices étrangères et frontalières soient averties de cet enlèvement.

L'auteur du rapt était décrit comme une femme de type européen, âgée de 16 à 20 ans, de corpulence mince et portant les cheveux tirés en arrière avec une frange rabattue sur le front par l'appel à témoins diffusé par le Service régional de la police judiciaire de Nancy (SRPJ).

Vêtue d'un pantalon et d'une veste de couleur sombre, elle aurait emmené le nouveau-né dans un sac qu'elle portait en bandoulière.

La mère est âgée de 24 ans, avait indiqué à la presse le procureur de la République de Nancy.

Gilbert Reilhac, avec Nicolas Bertin, édité par Gérard Bon