Le PS veut ouvrir la PMA aux couples de femmes

mercredi 19 décembre 2012 15h43
 

PARIS (Reuters) - Le groupe socialiste s'est prononcé mercredi pour le dépôt, dans le cadre du texte sur le mariage homosexuel, d'un amendement élargissant l'assistance à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de lesbiennes ayant un projet parental.

"Ce qui a été acté aujourd'hui (...), c'est que nous autorisons les femmes homosexuelles liées par un projet parental à avoir recours à une PMA pour donner corps à ce projet", a expliqué à Reuters le député PS Olivier Dussopt.

L'amendement, qui suscite l'opposition de la droite, a été adopté par 126 voix pour, 61 contre et 9 abstentions.

Le projet de loi en faveur du "mariage pour tous", présenté le 7 novembre en conseil des ministres, prévoit la légalisation du mariage et de l'adoption pour les couples de même sexe mais exclut la PMA pour les couples de lesbiennes.

Le président du groupe PS, Bruno Le Roux, a réuni mercredi matin ses députés pour trancher ce sujet.

Il n'a toutefois pas exclu que l'amendement soit introduit dans un autre projet de loi que celui sur le mariage pour tous.

"Nous pensons que c'est dans ce texte qu'il sera le mieux mis en oeuvre mais si le gouvernement nous propose un autre texte avec un échéancier, nous sommes prêts à continuer la discussion", a-t-il dit à l'issue de la réunion de son groupe.

La députée PS de Paris Annick Lepetit estime quant à elle que certains parlementaires socialistes ont besoin de parfaire leur connaissance du dossier.

"Je me suis rendue compte qu'un certain nombre de nos collègues ne sont pas forcément informés comme par exemple sur la question des couples hétérosexuels non mariés qui aujourd'hui peuvent bénéficier d'une PMA" ou encore sur les lois bioéthiques dont la révision tous les cinq ans n'existe plus, dit-elle.   Suite...

 
Le groupe socialiste s'est prononcé mercredi pour le dépôt, dans le cadre du texte sur le mariage homosexuel, d'un amendement élargissant l'assistance à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de lesbiennes ayant un projet parental. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau