Hausse des factures d'électricité de 2,5% le 1er janvier

mercredi 19 décembre 2012 11h14
 

PARIS (Reuters) - La facture d'électricité des Français augmentera en moyenne de 2,5% le 1er janvier, a annoncé mercredi la ministre de l'Energie Delphine Batho.

Cette hausse représente un montant d'environ 15 euros par an et par ménage en moyenne, a-t-elle précisé dans un communiqué. Elle s'ajoute à celle des tarifs du gaz, qui atteindra 2,4% le 1er janvier.

L'augmentation de la facture d'électricité résulte de la répercussion dans les tarifs de l'augmentation de la contribution au service public de l'électricité (CSPE), une taxe qui permet notamment de financer le développement des énergies renouvelables.

Le gouvernement a cependant décidé de limiter la hausse de cette taxe à 3 euros par mégawatt/heure (MWh) contre l'avis de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui recommandait une hausse de 8,30 euros.

Selon le régulateur, la limitation à 3 euros/MWh de la hausse de la CSPE entraînera un défaut de compensation d'EDF d'environ 2 milliards d'euros pour l'année prochaine.

Les hausses de la CSPE ne suffisent pas à couvrir notamment l'essor des énergies éolienne et solaire depuis 2007. EDF, qui milite en faveur d'un nouveau mécanisme, a fait savoir cette année que ce dispositif se solderait dans ses comptes par un déficit cumulé proche de cinq milliards d'euros à fin 2012.

"La résorption de la dette laissée par l'ancien gouvernement sera étalée sur plusieurs années. De plus, le financement des énergies renouvelables sera un des sujets majeurs du débat national sur la transition énergétique", indique Delphine Batho.

EDF n'a pas souhaité commenter ces annonces. A 11h, le titre de l'électricien, régulièrement pénalisé par un manque de visibilité en matière de tarifs, progresse de 0,28% pendant que le CAC 40 gagne 0,47%.

La CSPE permet aussi de financer les surcoûts de production et d'achat d'électricité dans les zones non interconnectées (Corse et DOM notamment) et ceux liés aux dispositions sociales (tarif de première nécessité notamment).

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

 
La ministre de l'Energie, Delphine Batho, a annoncé la facture d'électricité des Français augmenterait en moyenne de 2,5% le 1er janvier, du fait de la répercussion dans les tarifs de l'augmentation de la contribution au service public de l'électricité (CSPE), une taxe qui permet notamment de financer le développement des énergies renouvelables. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler