Le gouvernement lance une évaluation de l'action publique

mardi 18 décembre 2012 12h32
 

par Yann Le Guernigou

PARIS (Reuters) - Les aides aux entreprises et au logement ou encore la politique familiale figurent au nombre d'une première série d'évaluations que le gouvernement français mènera à partir de 2013 pour améliorer l'efficacité de son action et réduire ses dépenses.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a donné mardi le coup d'envoi de la modernisation de l'action publique (Map) qui doit permettre, même s'il souligne que ce n'en est pas le seul objectif, de dégager les économies nécessaires à la baisse des déficits promise sur le quinquennat.

Il s'agit de bâtir "des services publics plus efficaces, des services publics nouveaux lorsqu'il le faut mais aussi des services publics qui ne pèsent pas trop lourdement sur les contribuables", a-t-il dit à l'issue d'un séminaire gouvernemental réuni à l'hôtel Matignon.

Avec des dépenses publiques qui atteignent 57% du produit intérieur brut, "nous devons nous, Etat, collectivités mais aussi et organismes de protection sociale nous poser les mêmes questions : les politiques sont-elles aussi efficaces qu'elles devraient l'être ?", a-t-il ajouté.

Se substituant à la RGPP (Révision générale des politiques publiques) menée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la Map s'en distingue par une approche qui ne sera pas, selon lui, purement comptable et qui sera étendue à l'ensemble des dépenses : celles de l'Etat mais aussi des collectivités et de la sécurité sociale.

Le gouvernement insiste en outre sur le fait qu'elle sera menée en concertation avec l'ensemble des acteurs concernés.

Mais il s'agit quand même, en toile de fond, de trouver les moyens de réduire le train de vie de l'Etat conformément aux engagements pris par François Hollande qui a assuré que, après la forte hausse des prélèvements de 2012 et 2013, la baisse des dépenses serait privilégiée pour parvenir à équilibrer les finances publiques d'ici la fin du quinquennat.

METTRE FIN AUX DOUBLONS   Suite...

 
Le gouvernement a donné mardi le coup d'envoi de la modernisation de l'action publique (Map), un programme d'évaluation des dépenses de l'Etat, des collectivités locales et de la sécurité sociale destiné à améliorer l'efficacité des services publics avec en toile de fond la nécessité de dégager les économies nécessaires à la baisse des déficits publics promise sur le quinquennat. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic