Un projet de loi sur la fin de vie présenté en juin

mardi 18 décembre 2012 17h04
 

PARIS (Reuters) - Un projet de loi sur la fin de vie, au centre du rapport Sicard remis mardi matin à François Hollande, sera présenté en juin prochain à l'Assemblée nationale, a annoncé l'Elysée.

Le rapport du professeur Didier Sicard entrouvre la porte au suicide assisté et met en cause une mauvaise application de la loi Leonetti de 2005, qui a permis de premiers pas sur ce dossier, mais ne fait pas de recommandation précise.

"Nous avons dit que si le parlement voulait se saisir d'autres procédures, suicide assisté et euthanasie, nous mettrions les responsables devant leurs responsabilités. Nous ne les recommandons pas", a expliqué Didier Sicard à la presse.

"Actuellement, en France, il n'y a pas de projet de fin de vie", a-t-il ajouté en estimant toutefois que "permettre à un malade d'avoir une sédation médicale lorsqu'il la demande est un droit qui devrait être inscrit dans la loi Leonetti".

Le rapport de Didier Sicard prône aussi l'application des directives anticipées ou "testament de vie", une mesure introduite dans la loi Leonetti mais qui reste largement méconnue, l'amélioration de la formation médicale et le développement de l'accompagnement à domicile.

François Hollande a déclaré dans un communiqué publié après son entretien avec le professeur avoir "pris acte du constat posé sur les difficultés et les retards que connaît encore l'organisation de la prise en charge de la fin de vie".

La présidence relève l'absence de formation spécifique des médecins, le développement encore insuffisant de la prise en charge palliative des malades en fin de vie, y compris à domicile, la séparation excessive des approches curatives et palliatives dans les parcours de soins, estimant que ces points constituent "autant de pistes de progrès indispensables".

La loi actuelle laisse des zones d'ombre qui sont parfois à l'origine de situations de tensions fortes entre le monde du soin, le patient et la famille, souligne-t-on à l'Elysée.

Pour pallier ces failles, des mesures vont être proposées par la ministre de la Santé et la ministre de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur avant la fin du mois de mai 2013.   Suite...

 
Le professeur Didier Sicard, à l'Elysée. Un projet de loi sur la fin de vie, au centre du rapport Sicard remis mardi matin à François Hollande, sera présenté en juin prochain à l'Assemblée. /Photo prise le 18 décembre 2012/REUTERS/Benoît Tessier