Pour FO, le gouvernement commet une erreur avec le smic

mardi 18 décembre 2012 09h15
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement commet une erreur économique et sociale en ne revalorisant pas le smic, estime le secrétaire général de Force ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly, dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France publiée mardi.

Le ministère du Travail a annoncé lundi une augmentation de 0,3% au 1er janvier du salaire minimum à 9,43 euros bruts l'heure, confirmant qu'il n'y aurait pas de "coup de pouce" au premier janvier.

"Qu'est ce que vous voulez faire avec 3 euros net de plus par mois ?", s'interroge le responsable syndical. "Le gouvernement commet une erreur économique et sociale en ne revalorisation pas le smic. La situation économique est proche de la récession. Si l'on veut relancer la machine économique, il faut soutenir la consommation."

"Je ne dis pas que cela règle tout. Mais lorsqu'un salarié au smic a une augmentation, il consomme. Et cela accroît l'activité économique."

Le secrétaire général de FO accuse par ailleurs le gouvernement de Jean-Marc Ayrault d'"appliquer une logique de rigueur qui pénalise les plus modestes" et estime que François Hollande s'est enfermé "dans une logique suicidaire dictée par l'Europe qu'il faut combattre."

"De là découlent des décisions comme celles prises sur le smic, sur les dépenses publiques. Ce qui remonte aujourd'hui du terrain, c'est : le changement, c'est pour quand ?" conclut Jean-Claude Mailly.

Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André

 
<p>Jean-Claude Mailly, secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral de Force ouvri&egrave;re (FO), estime dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France publi&eacute;e mardi que le gouvernement commet une erreur &eacute;conomique et sociale en ne revalorisant pas le smic. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>