Trois arrestations à Nice sur une supposée filière indonésienne

lundi 17 décembre 2012 16h20
 

PARIS/NICE (Reuters) - Trois islamistes présumés ont été interpellés lundi à Nice à la demande de juges antiterroristes dans l'enquête sur une présumée filière de recrutement de combattants pour l'Indonésie, a-t-on appris de source judiciaire.

Les trois hommes, placés en garde à vue pour une durée pouvant aller jusqu'à quatre jours, sont âgés d'une vingtaine d'années et soupçonnés d'avoir été en relation avec un quatrième individu arrêté au printemps à Montpellier, ajoute-t-on.

L'enquête est menée par la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) dans cette information judiciaire ouverte fin avril 2012 pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" à partir du cas de ce premier individu.

La justice française a déjà successivement démantelé et poursuivi des filières de recrutement de "djihadistes" pour l'Afghanistan, dans les années 1990, puis pour l'Irak dans les années 2000. La participation à l'étranger à des groupes armés est susceptible d'être poursuivie pénalement.

Matthias Galante, Thierry Lévêque à Paris édité par Yves Clarisse