Pas de coup de pouce au smic, dit Michel Sapin

dimanche 16 décembre 2012 12h01
 

PARIS (Reuters) - Le salaire minimum ne sera pas augmenté en janvier au-delà des hausses automatiques et obligatoires, le gouvernement de gauche renonçant à lui donner un "coup de pouce", a dit dimanche le ministre du Travail Michel Sapin.

Il passera à 9,43 euros bruts par heure, soit une hausse limitée à 0,3% et à cinq euros par mois pour un temps de travail hebdomadaire de 35 heures, au 1er janvier prochain.

Michel Sapin a précisé que la réforme du mode de calcul du salaire minimun ne prévoirait pas d'indexation sur la croissance, qui risque d'être très faible en 2013, lors de l'émission Grand rendez-vous Europe 1/i>TELE/Le Parisien.

"Aujourd'hui, ça n'aurait pas beaucoup de sens de vouloir indexer sur la croissance", a-t-il dit.

Le smic a augmenté de 2% au mois de juillet 2012, mais comportait une avance de 1,4% au titre de l'inflation intervenue depuis la précédente revalorisation, limitant donc le véritable "coup de pouce" à 0,6 %.

Thierry Lévêque, édité par Henri-Pierre André

 
<p>Le salaire minimum ne sera pas augment&eacute; en janvier au-del&agrave; des hausses automatiques et obligatoires, le gouvernement de gauche renon&ccedil;ant &agrave; lui donner un "coup de pouce", a dit dimanche le ministre du Travail Michel Sapin. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler</p>