Le record de population pénitentiaire en France encore battu

vendredi 14 décembre 2012 17h50
 

PARIS (Reuters) - La population pénitentiaire en France a atteint un nouveau record avec 67.674 détenus au 1er décembre pour environ 57.000 places, selon les statistiques officielles mensuelles de l'administration.

Au 1er juillet, le nombre de détenus était de 67.373.

Ce nouveau palier est atteint alors que le gouvernement de gauche dit vouloir mettre un terme à cette hausse, observée depuis une décennie.

La surpopulation entraîne, selon les syndicats, une gestion plus difficile de la vie carcérale et de la réinsertion à la sortie, outre un taux de suicide record en Europe.

Depuis plusieurs années, on recense une centaine de morts chaque année dans les prisons françaises, selon diverses sources indépendantes de l'administration.

Au vu des statistiques officielles, dix établissements ou quartiers ont désormais un taux de surpopulation de 200%, 32 un taux compris entre 150 et 200% et 57 un taux compris entre 120 et 150%.

En juillet, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, avait infléchi des annonces d'abandon de certains programmes de construction lancés sous le précédent mandat et censés porter la capacité d'incarcération à 80.000 places d'ici 2017.

Elle entend cependant favoriser les libérations de détenus qui sont à moins de six mois de la fin de leur peine, catégorie représentant un fort pourcentage de la population carcérale.

Ces derniers seront soumis à des obligations ou placés sous surveillance électronique.   Suite...

 
<p>La population p&eacute;nitentiaire en France a atteint un nouveau record avec 67.674 d&eacute;tenus au 1er d&eacute;cembre pour environ 57.000 places, selon les statistiques officielles mensuelles de l'administration. /Photo d'archives/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>