Aucune charge retenue contre un commissaire de Marseille

vendredi 14 décembre 2012 08h38
 

MARSEILLE (Reuters) - La garde à vue d'un commissaire divisionnaire de Marseille pour des faits présumés d'agression sexuelle sur une subordonnée s'est achevée jeudi sans qu'aucune charge ne soit retenue à son encontre, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Le directeur de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône a été entendu par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) sur des faits présumés de harcèlement et d'agression sexuelle sur l'une de ses proches collaboratrices depuis 2011.

Il a été libéré dans la soirée sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui à ce stade de l'enquête.

La police marseillaise est frappée depuis plusieurs mois par une série de scandales, notamment un dossier de trafic de drogue qui a vu une quinzaine de fonctionnaires de la Brigade anti-criminalité (BAC) "nord" mis en examen, dont sept écroués.

Jean-François Rosnoblet, édité par Jean-Stéphane Brosse