Fitch maintient la note AAA de la France, perspective négative

vendredi 14 décembre 2012 15h08
 

PARIS (Reuters) - Fitch Ratings a maintenu la note "AAA" attachée à la dette souveraine de la France, tout en prévenant que le niveau attendu d'endettement du pays en 2014 se situait à la limite compatible avec cette évaluation, la plus élevée dans l'échelle.

La perspective liée à cette note reste négative avec un risque de dégradation légèrement supérieur à 50%, sur lequel Fitch statuera dans le courant de l'année prochaine, précise l'agence dans un communiqué publié vendredi.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a voulu voir dans cette annonce un "encouragement pour le présent parce que cette agence dit bien que la France va dans la bonne direction, que nous sommes en train de faire des réformes structurelles dont ce pays a besoin."

"Et c'est un aiguillon pour l'avenir, parce que ce que nous dit cette agence, c'est qu'il faut continuer", a-t-il dit sur Europe 1.

A Bruxelles, où il présentait devant la presse les conclusions d'un sommet européen, François Hollande a rappelé que son gouvernement ne déterminait pas sa politique en fonction des agences de notation.

"Nous entendons ce qui est dit mais nous ne déterminons pas notre politique par rapport à telle ou telle agence", a-t-il dit, ajoutant : "Nous déterminons notre politique par rapport à l'intérêt de la France, par rapport à ce que nous voulons lui donner comme force en matière de compétitivité et lui ôter comme faiblesses en matière de dettes et de déficits".

MARGE LIMITÉE

Le chef de l'Etat français a encore estimé que "la vraie note de la France, celle que nous pouvons vérifier chaque jour sur les marchés, c'est les taux d'intérêt" avant de souligner que, depuis son arrivée à l'Elysée, les taux de la dette de l'Etat français "n'ont cessé de baisser".

Fitch dit s'attendre à ce que le ratio endettement/PIB de la France culmine à 94% en 2014 pour baisser progressivement par la suite à 89% d'ici 2017. Le gouvernement prévoit un pic de 91,3% en 2013 et un niveau de 82,9% d'ici 2017.   Suite...

 
<p>Fitch Ratings a annonc&eacute; vendredi avoir maintenu la note "AAA" attach&eacute;e &agrave; la dette souveraine de la France, au nom de l'&eacute;conomie diversifi&eacute;e du pays, de la stabilit&eacute; de ses institutions et de sa marge de manoeuvre en termes de financement. La perspective li&eacute;e &agrave; cette note reste n&eacute;gative. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi</p>