Le gouvernement ouvert à un amendement PMA sur le mariage gay

mercredi 12 décembre 2012 14h30
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français ne s'opposera pas "à tout prix" à un amendement élargissant l'assistance à la procréation médicalement assistée (PMA) dans le débat parlementaire sur le mariage pour tous, a confirmé mercredi sa porte-parole.

Alors que la gouvernement avait dans un premier temps refusé d'introduire la PMA dans le projet de loi, promettant que cette question serait traité dans une future loi sur la bioéthique, la Garde des sceaux a confirmé mardi un changement de ligne.

"S'il arrive dans le débat parlementaire, le gouvernement ne bloquera pas les choses", avait dit Christiane Taubira.

"C'est une très bonne chose qu'elle ait exprimé les choses de cette façon", a jugé mercredi Najat Vallaud-Belkacem lors du compte-rendu du conseil des ministres.

"C'est ainsi que je ressens aussi les choses en effet, que le gouvernement n'a pas l'intention de bloquer à tout prix cette mesure", a ajouté la benjamine du gouvernement.

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, avait déjà indiqué lundi que le groupe PS à l'Assemblée déposerait un amendement lors de la discussion du projet de loi et qu'il aurait toutes les chances d'être adopté.

Cette position avait été défendue en octobre dernier par le président du groupe socialiste, Bruno Le Roux et cent députés PS ont signé un appel en faveur de la PMA.

Le texte sur le mariage pour tous, vivement critiqué par l'opposition de droite, sera examiné à l'Assemblée nationale fin janvier.

Julien Ponthus