L'opposition syrienne progresse sur tous les terrains

mercredi 12 décembre 2012 15h13
 

par Samia Nakhoul et Khaled Yacoub Oweis

MARRAKECH, Maroc (Reuters) - Forte désormais d'une large reconnaissance internationale et de la progression des insurgés autour de Damas, l'opposition syrienne a appelé mercredi les Alaouites à se soulever contre leur coreligionnaire, le président Bachar al Assad.

Les nations occidentales et arabes favorables aux rebelles ont reconnu officiellement l'opposition, une étape cruciale qui laisse entendre que le conflit vieux de 20 mois est proche d'un point de basculement.

Réunis mercredi dans la ville marocaine de Marrakech, alors que les rebelles combattent les troupes du président aux abords de Damas, les 130 pays et organisations qui composent les "Amis de la Syrie" ont reconnu la nouvelle coalition de l'opposition syrienne comme seule représentante du peuple syrien.

"Les participants reconnaissent la Coalition nationale comme la représentante légitime du peuple syrien et l'organisation qui fédère l'opposition syrienne", dit un texte des "Amis de la Syrie" que s'est procuré Reuters.

Lors de cette même réunion, Mouaz al Khatib, le président de la Coalition nationale syrienne (CNS) a demandé à la communauté alaouite de rejoindre l'insurrection entamée en mars 2011.

Les "Amis de la Syrie" ont également annoncé la création d'un fonds "pour soutenir le peuple syrien", appelant les États et organisations à y contribuer, et averti Damas que tout recours aux armes chimiques entraînerait une "réponse sérieuse de la communauté internationale".

"(...) Au Royaume-Uni, nous n'excluons aucune option pour sauver des vies. Le régime Assad ne devrait pas (...) mal évaluer la façon dont nous réagirions à tout usage d'arme chimique ou biologique contre le peuple syrien", a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague.

Le chef de la diplomatie qatarie, considérant les rebelles comme étant "aux portes de la victoire", a, lui, dit qu'il était du "devoir moral et humanitaire" des pays présents de fournir à l'opposition des "moyens légitimes".   Suite...

 
<p>R&eacute;unis mercredi dans la ville marocaine de Marrakech, les 130 pays et organisations qui composent les "Amis de la Syrie" ont reconnu la nouvelle coalition de l'opposition syrienne comme seule repr&eacute;sentante du peuple syrien. /Photo prise le 12 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Abderrahmane Mokhtari</p>