La France pas prête à armer l'opposition syrienne, dit Fabius

mercredi 12 décembre 2012 10h12
 

MARRAKECH, Maroc (Reuters) - La France n'est pas prête à armer l'opposition syrienne et elle évaluera la situation dans les prochains mois, a déclaré mercredi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

"Pour l'instant, on ne va pas bouger", a-t-il dit à des journalistes avant une réunion des Amis de la Syrie, au Maroc. "On verra dans les prochains mois."

Laurent Fabius, dont le pays a été le premier à reconnaître la Coalition nationale syrienne, a ajouté qu'il ne s'attendait pas à ce que l'ensemble des Amis de la Syrie reconnaissent cette coalition.

"Je pense qu'ils (les nations arabes-NDLR) vont bouger. Les pays du Golfe ont reconnu la coalition. Ils peuvent eux-mêmes avoir leurs divergences mais après la réunion d'aujourd'hui, les choses devraient bouger", a-t-il ajouté.

John Irish, édité par Jean-Baptiste Vey