Précaires et jeunes au coeur du plan anti-pauvreté

mardi 11 décembre 2012 17h33
 

par Elizabeth Pineau et Marine Pennetier

PARIS (Reuters) - Hausse du RSA, garantie de ressources pour les jeunes, hébergement d'urgence, lutte contre le surendettement : Jean-Marc Ayrault a présenté mardi un plan de lutte contre la pauvreté, qui touche près de neuf millions de Français.

Dans un discours devant la Conférence contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, le Premier ministre a lancé des pistes pour faire évoluer en cinq ans une situation aiguë dans un contexte budgétaire très contraint.

"La pauvreté n'est pas une fatalité, la précarité n'est pas un fléau qui s'abat au hasard sur une partie de la population, ce n'est pas non plus une marque d'infamie", a-t-il déclaré en présence d'une partie du gouvernement.

Le plan, dont les détails restent à dévoiler, devrait être présenté au comité interministériel de lutte contre l'exclusion le 22 janvier prochain.

L'ensemble du dispositif devrait coûter entre deux et 2,5 milliards d'euros sur le quinquennat, a précisé le Premier ministre. Le financement des mesures présentées sera précisé en janvier prochain, a-t-on appris de source gouvernementale.

"Ces mesures sont un marqueur de la gauche. On est sûrement en dessous des espérances mais on a une volonté politique", a dit à Reuters la ministre en charge de la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti.

REVALORISATION DU RSA

Jean-Marc Ayrault a annoncé une revalorisation de 10% sur cinq ans du Revenu de solidarité active (RSA), avec une première hausse de 2% en 2013, probablement en septembre, en plus de l'indexation annuelle liée à l'inflation.   Suite...

 
<p>Hausse du RSA, garantie de ressources pour les jeunes, h&eacute;bergement d'urgence, lutte contre le surendettement : Jean-Marc Ayrault a pr&eacute;sent&eacute; mardi un plan de lutte contre la pauvret&eacute;, qui touche pr&egrave;s de neuf millions de Fran&ccedil;ais. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults</p>