Près d'un Français sur deux a le sentiment d'être pauvre

jeudi 6 décembre 2012 23h30
 

PARIS (Reuters) - Près d'un Français sur deux (48%) a le sentiment d'être pauvre ou en train de le devenir, selon un sondage CSA pour Les Echos, à paraître vendredi.

Selon cette enquête, 11% des Français se disent pauvres, 37% déclarent être en train de le devenir, 51% ni l'un ni l'autre et 1% ne se prononcent pas.

Les cadres et professions libérales se sentent plus à l'abri (3% se voient pauvres et 17% en train de le devenir) que les ouvriers (12% et 39%) et surtout que les employés (12% et 48%). Les travailleurs indépendants ne sont pas épargnés : 19% se vivent comme pauvres et 39% pensent être en train de le devenir.

Le sentiment de pauvreté est par ailleurs autant élevé chez les 18-24 ans (14%) que chez les 25-34 ans (15%), et également important parmi les étudiants (17%).

Cependant, si les plus jeunes considèrent relativement peu souvent être en train de devenir pauvre (15%), c'est beaucoup plus le cas chez leurs aînés immédiats (34% chez les 24-35 ans), qui perçoivent que le provisoire s'estompe et que leur situation est durablement difficile, souligne CSA.

Ce sondage a été effectué les 4 et 5 décembre auprès d'un échantillon représentatif de 1001 personnes âgées de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Pr&egrave;s d'un Fran&ccedil;ais sur deux (48%) a le sentiment d'&ecirc;tre pauvre ou en train de le devenir, selon un sondage CSA pour Les Echos. Selon cette enqu&ecirc;te, 11% des Fran&ccedil;ais se disent pauvres, 37% d&eacute;clarent &ecirc;tre en train de le devenir, 51% ni l'un ni l'autre et 1% ne se prononcent pas. /Photo d'archives/REUTERS/Bernadett Szabo</p>