Un réseau de prostitution international démantelé à Nice

jeudi 6 décembre 2012 16h28
 

NICE (Reuters) - Six personnes ont été placées en garde à vue à Nice (Alpes-Maritimes) dans le cadre d'une enquête sur un réseau de prostitution roumain, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.

Les enquêteurs surveillaient depuis juin 2011 cette filière internationale au sein de laquelle opéraient 45 prostituées venues directement de Roumanie.

Les femmes, qui opéraient principalement à Nice, à proximité du Palace Negresco et du Palais de la Méditerranée, étaient également envoyées en Hollande et en Suisse.

"Elles tournaient dans différents endroits en France et en Europe. Sur Nice même, il y en avait environ une quinzaine", a-t-on précisé de même source.

D'après les enquêteurs, une dizaine de proxénètes géraient le réseau à partir de la Roumanie "où ils vivent à l'année et ne viennent que très rarement à Nice".

Deux hommes soupçonnés d'être des intermédiaires ou des proxénètes à Nice et quatre femmes en charge de la collecte de l'argent et de la surveillance des prostituées étaient en garde à vue, jeudi, dans les locaux niçois de la brigade de répression du banditisme.

Matthias Galante, édité par Gérard Bon