Vers une hausse de 2 à 3% des prix du gaz en janvier

jeudi 6 décembre 2012 13h31
 

PARIS (Reuters) - Le ministère français de l'Énergie devrait annoncer lundi une hausse de 2 à 3% des prix du gaz à partir du 1er janvier, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Cette hausse devrait être suffisante pour rééquilibrer les prix, a-t-on ajouté confirmant une information du Figaro qui citait de récents échanges sur le sujet entre les pouvoirs publics, GDF Suez et la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

L'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), qui représente les concurrents de GDF, réclame une hausse de 5% des tarifs réglementés du gaz, afin de refléter les coûts d'approvisionnement.

Une hausse de 2 à 3% sera suffisante car les coûts des matières seront plus faibles que prévu, a dit jeudi cette source proche du dossier, confirmant par ailleurs les chiffres du Figaro.

Jeudi matin, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a admis être confronté à des hausses de prix sans donner de chiffres.

"Je ne peux pas vous confirmer le chiffre exact mais c'est vrai que nous sommes confrontés régulièrement à ces hausses de prix qui sont liées aux contrats que le fournisseur de gaz a (...), qui sont indexés sur le prix du pétrole", a-t-il dit sur RTL, ajoutant que l'Etat avait demandé à GDF Suez de renégocier ces contrats.

Selon l'application de la formule de calcul des prix du gaz, ces derniers auraient dû augmenter de 0,8%, mais le gouvernement doit procéder à un rattrapage pour toutes les hausses qui n'ont pas été décidées auparavant, précise Le Figaro.

Le gouvernement arrête chaque trimestre les tarifs réglementés du gaz, dont bénéficient environ 10 millions de foyers.

L'arrêté tarifaire du 1er octobre, qui plafonnait l'augmentation des tarifs à 2%, contre 7% réclamés par GDF, a été récemment suspendu en référé par le Conseil d'Etat et le gouvernement dispose d'un mois pour présenter un nouveau texte.   Suite...

 
<p>Selon une source proche du dossier, le minist&egrave;re fran&ccedil;ais de l'&Eacute;nergie devrait annoncer lundi une hausse de 2 &agrave; 3% des prix du gaz &agrave; partir du 1er janvier, une information &eacute;voqu&eacute;e dans un premier temps par Le Figaro. /Photo prise le 13 novembre 2012/REUTERS/Nigel Roddis</p>