Jérôme Cahuzac nie tout compte suisse, Mediapart persiste

mercredi 5 décembre 2012 20h48
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a manifesté mercredi sa solidarité avec le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui a saisi la justice pour se défendre d'accusations selon lesquelles il aurait disposé d'un compte bancaire en Suisse.

Devant l'Assemblée nationale, le ministre s'est défendu, assurant que le compte bancaire suisse mentionné mardi par Mediapart "n'existe pas".

Mais le site d'informations sur internet a mis en ligne un enregistrement dans lequel un homme, présenté comme étant le ministre, évoque au téléphone en 2000 un compte suisse qu'il aurait à la banque suisse UBS.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a néanmoins réitéré dans la soirée sa "confiance" en son "ministre, Jérôme Cahuzac".

"Il ne s'est pas exprimé n'importe où aujourd'hui, il s'est exprimé dans l'enceinte de l'Assemblée nationale", a-t-il dit sur France 2. "Et il a déclaré que toutes ces allégations étaient infondées".

"Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de comptes à l'étranger ni maintenant, ni avant", avait déclaré Jérôme Cahuzac lors de la séance des questions au gouvernement.

"J'ai saisi la justice d'une plainte en diffamation car ce n'est que devant la justice, hélas, que les accusateurs doivent prouver les allégations qu'ils avancent", a-t-il ajouté.

Selon Mediapart, ce compte suisse, ouvert auprès de la banque UBS, a été fermé début 2010 juste avant que Jérôme Cahuzac ne prenne la présidence de la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

Interrogé sur une note d'un agent du fisc le concernant dont fait état Mediapart et qui mentionnerait l'existence d'une villa à Marrakech et d'une résidence à La Baule, Jérôme Cahuzac a parlé sur RTL "d'accusations délirantes".   Suite...

 
<p>Le ministre d&eacute;l&eacute;gu&eacute; au Budget, J&eacute;r&ocirc;me Cahuzac, a cat&eacute;goriquement d&eacute;menti mercredi avoir poss&eacute;d&eacute; un compte bancaire en Suisse et toute malversation sur le financement d'un bien immobilier, comme le rapporte le site d'information Mediapart. /Photo prise le 5 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Philippe Wojazer</p>