Nouvelle audience lundi à New York dans l'affaire Strauss-Kahn

mercredi 5 décembre 2012 07h29
 

NEW YORK (Reuters) - Une audience pour finaliser un accord à l'amiable entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, la femme de chambre du Sofitel de Manhattan qui l'accuse d'agression sexuelle, a été fixée au 10 décembre devant une cour civile du Bronx.

La semaine dernière, Le Monde avait annoncé que les deux parties avaient conclu un tel accord prévoyant le versement de six millions de dollars à Nafissatou Diallo, ce que les avocats de l'ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) ont démenti, tout en confirmant l'existence de négociations. La convocation émise mardi suggère toutefois qu'un accord a bien été conclu.

Dans un document de deux paragraphes, le juge Douglas McKeon, du tribunal du Bronx, a donc ordonné à la femme de chambre de se présenter "si l'affaire est réglée" pour approuver les termes de ce règlement. Le nom de Dominique Strauss-Kahn n'est pas mentionné et on ignore s'il doit se rendre à New York.

Nafissatou Diallo, âgée de 33 ans, accuse l'ancien ministre socialiste de l'avoir agressée sexuellement dans une suite de l'hôtel Sofitel de Manhattan le 14 mai 2011. Dominique Strauss-Kahn a admis une "relation inappropriée" et une "faute morale", mais dément toute contrainte ou violence.

La procédure au pénal ayant été abandonnée en août 2011 en raison de contradictions dans les dépositions de la femme de chambre, ses avocats se sont tournés vers la justice civile.

Un accord à l'amiable, s'il était confirmé et homologué par le juge du tribunal du Bronx, mettrait un terme définitif à la procédure civile aux Etats-Unis.

Le juge McKeon pousse de longue date à un accord financier, arguant que les deux parties ne gagneraient pas à un procès long et public, selon le New York Times, qui a révélé le projet d'accord.

Joseph Ax et Noeleen Walder, Jean-Philippe Lefief pour le service français

 
<p>Une audience pour finaliser un accord &agrave; l'amiable entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, la femme de chambre du Sofitel de Manhattan qui l'accuse d'agression sexuelle, a &eacute;t&eacute; fix&eacute;e au 10 d&eacute;cembre devant une cour civile du Bronx. /Photo prise le 28 septembre 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>