L'agent de footballeurs Jean-Luc Barresi condamné pour extorsion

mardi 4 décembre 2012 13h39
 

MARSEILLE (Reuters) - L'agent de joueurs professionnels de football Jean-Luc Barresi, qui a notamment représenté des célébrités comme Samir Nasri, a été condamné mardi à Marseille à quatre ans de prison dont un an ferme pour extorsion de fonds.

L'homme d'affaires de 52 ans a par ailleurs été relaxé des poursuites pour menaces de mort. Il n'était pas présent à l'énoncé du délibéré du tribunal correctionnel.

L'affaire concerne des entreprises du port de Marseille qui auraient été contraintes d'accorder des emplois fictifs à des proches de Jean-Luc Barresi, qui a effectué un an de détention provisoire en 2002 et ne retournera donc pas en prison.

Il a toujours nié les faits. Selon l'accusation, Jean-Luc Barresi et Edmond Goubert, un entrepreneur disparu en 2002, auraient exercé des pressions sur le gérant d'une société de gardiennage, Ernest Vittiglio, mort en 2007.

Ce dernier affirmait avant son décès que ces pressions avaient conduit son fils au suicide. Le procureur avait réclamé le 21 novembre quatre ans de prison ferme contre Jean-Luc Barresi.

Bernard Barresi, l'un des frères de Jean-Luc a par ailleurs été placé en garde à vue mardi dans l'enquête sur les marchés présumés frauduleux du conseil général des Bouches-de-Rhône.

François Revilla, édité par Thierry Lévêque