Le Parlement adopte le budget de la Sécu pour 2013

lundi 3 décembre 2012 17h24
 

PARIS (Reuters) - Le Parlement français a adopté définitivement lundi le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 qui prévoit cinq milliards d'euros de ressources nouvelles et plus de deux milliards d'économies afin de contribuer à l'objectif général de réduction des déficits publics.

L'Assemblée nationale a procédé lundi à la lecture définitive de ce texte après que le Sénat l'a rejeté par deux fois -en première lecture et en nouvelle lecture- du fait du vote "contre" des parlementaires du Front de gauche.

A l'Assemblée comme au Sénat, les élus du Front de gauche, jugeant que ce PLFSS "ne peut pas permettre à la gauche de réussir", ont joint leurs voix à celles de l'opposition de droite et du centre (UDI).

Ce texte prévoit d'établir à 11,4 milliards d'euros le déficit du régime général de la Sécurité sociale en 2013 contre 11,3 milliards prévus cette année.

L'objectif de progression des dépenses d'assurance maladie (Ondam) retenu est de 2,7% contre 2,5% prévu en 2012, l'objectif étant de revenir à 2,6% en 2014 puis à 2,5% les années suivantes.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

 
<p>Le Parlement fran&ccedil;ais a adopt&eacute; d&eacute;finitivement lundi le projet de loi de financement de la S&eacute;curit&eacute; sociale (PLFSS) pour 2013. L'Assembl&eacute;e nationale a proc&eacute;d&eacute; lundi &agrave; la lecture d&eacute;finitive de ce texte apr&egrave;s que le S&eacute;nat l'a rejet&eacute; par deux fois du fait du vote "contre" des parlementaires du Front de gauche. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>