Le gouvernement français veut lutter contre les stéréotypes

vendredi 30 novembre 2012 13h39
 

PARIS (Reuters) - Tous les enfants seront sensibilisés à l'égalité entre les sexes de la maternelle au primaire en 2014, a annoncé vendredi le gouvernement, disant voir dans le changement des mentalités une nouvelle étape de la lutte pour l'égalité hommes-femmes.

Un comité interministériel sur les droits des femmes s'est réuni vendredi matin à Matignon.

"Pour obtenir l'égalité, il faut agir sur les mentalités", dit la ministre des Droits des femmes, Najat-Vallaud Belkacem, dans un entretien au Monde.

"Pour les élèves, un apprentissage de l'égalité sera mis en place de la fin de la maternelle à la fin du primaire", ajoute-t-elle, précisant qu'il sera expérimenté dans cinq académies à la rentrée de 2013, puis généralisé en 2014.

La porte-parole du gouvernement annonce en outre la création d'un module obligatoire de formation "à l'égalité et à la déconstruction des stéréotypes" pour tous les personnels de l'éducation.

Le comité interministériel a annoncé une série de mesures visant à "s'attaquer" aux mentalités, aux contraintes de la vie quotidienne, à la réduction des inégalités de santé, mais aussi aux violences faites aux femmes et à la promotion des droits des femmes à l'international.

Dans un autre registre, un décret instaurera dans les prochains jours un contrôle systématique des entreprises pour voir si elles respectent l'égalité salariale entre les sexes.

Chine Labbé, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Tous les enfants seront sensibilis&eacute;s &agrave; l'&eacute;galit&eacute; entre les sexes de la maternelle au primaire en 2014, a annonc&eacute; vendredi le gouvernement, qui dit voir dans le changement des mentalit&eacute;s une nouvelle &eacute;tape de la lutte pour l'&eacute;galit&eacute; hommes-femmes. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>